Barbara Carlotti – L’Amour, l’Argent, le Vent

La première fois que j’ai entendu Barbara Carlotti chanter, j’ai eu envie de la vouvoyer, comme on tutoie, en lui demandant sa permission. Pour sa voix, grave. Sa diction, détachée, qu’on pourrait prendre pour de la hauteur, mais qui ne l’est pas. L’apparence vénéneuse de la déclamation.  Je ne sais pas quel est le point de départ de … + Lire plus