The Dears – No cities left

Ça vous prend, comme ça, comme moi, un beau jour. Vous vous dites que vous réécouteriez bien ce groupe là, dont vous aviez adoré (et acheté, tiens) l’album, qui a tourné en boucle pendant un moment. Vous vous demandez ce qu’il est devenu depuis cet album, parce qu’après vous n’avez plus trop suivi. C’est exactement … + Lire plus