Edward Sharpe And The Magnetic Zeros – Up from Below

Edward Sharpe And The Magnetic Zeros – Up from Below

Je suis en retard pour la chronique. Et j’avais prévu de parler de Ben Howard. Mais il se trouve que je suis d’humeur massacrante. Avoir frôlé l’interdit bancaire ce matin y est peut-être pour quelque chose, allez savoir. À partir de là, j’ai su que ma journée allait être longue. Quand on compte les minutes au travail … + Lire plus

The Dears – No cities left

Ça vous prend, comme ça, comme moi, un beau jour. Vous vous dites que vous réécouteriez bien ce groupe là, dont vous aviez adoré (et acheté, tiens) l’album, qui a tourné en boucle pendant un moment. Vous vous demandez ce qu’il est devenu depuis cet album, parce qu’après vous n’avez plus trop suivi. C’est exactement … + Lire plus

Barbara Carlotti – L’Amour, l’Argent, le Vent

La première fois que j’ai entendu Barbara Carlotti chanter, j’ai eu envie de la vouvoyer, comme on tutoie, en lui demandant sa permission. Pour sa voix, grave. Sa diction, détachée, qu’on pourrait prendre pour de la hauteur, mais qui ne l’est pas. L’apparence vénéneuse de la déclamation.  Je ne sais pas quel est le point de départ de … + Lire plus

Riff Cohen – A Paris

Pour parler de Riff Cohen, mieux vaut commencer par son premier clip « A Paris », autoproduit lorsqu’elle a décidé de ne plus attendre un contrat d’édition qui ne venait pas. L’ironie de l’histoire, c’est que les maisons de disques se sont manifestées seulement après que le clip ait dépassé le million de vues en Israël, son pays natal, non-francophone … + Lire plus

Orkney : Symphony of the Magnetic North

Derrière cette symphonie, éditée sur le beau label Full Time Hobby en 2012, il y a The Magnetic North, ensemble formé pour l’occasion, et les habitants des Orcades, qu’on entend derrière chaque choeur. C’est un album concept comme on dit, né de l’envie d’Erland Cooper (d’Erland and the Carnival) de raconter l’archipel des Orcades (Orkney … + Lire plus

Low Roar – Easy way out

Ce qui sur l’album évoque des chants de baleines angoissées (originaire de San Francisco le chanteur et guitariste Ryan Karazija s’est installé en Islande il y a quelques années), passe en live pour des gémissements portés par le vent, hantés comme seuls peuvent l’être les regrets, les erreurs ressassées et la fuite. Le songwriting de Karazija, c’est … + Lire plus

Nana Grizol – Cynicism

C’est le genre de pensées qui surviennent après un certain temps. Après l’apitoiement, une fois qu’on a colmaté les brèches. Après le choc, quand la douleur est toujours là, mais qu’elle est devenue sourde. Quand on se rend compte que finalement, on peut encore ressentir de belles choses. De celles qui nous paraissaient aller de … + Lire plus